Retraite : cette aide de 277€ pour tous les retraités, découvrez les conditions d’éligibilité et comment en faire la demande en 2024

Durée de lecture : 5 minutes
Retraite : cette aide de 277€ pour tous les retraités, découvrez les conditions d'éligibilité et comment en faire la demande en 2024 !-© iStock

Coup de pouce pour les retraités : augmentez vos revenus avec cette aide de 277€. On vous explique tout dans les lignes qui suivent…

Retraite : cette aide de 277€ pour tous les retraités, découvrez les conditions d’éligibilité et comment en faire la demande en 2024

Le gouvernement va bientôt verser une aide de 277€ à près de 6 millions de foyers. Cette aide est automatique et n’a pas besoin d’être demandée.

Pour être éligible, vous devez avoir déclaré vos revenus auprès des services fiscaux, même si vous avez des revenus faibles ou nuls. L’aide est également ouverte aux retraités qui résident en Ehpad, en maison de retraite ou dans une unité de soins de longue durée.

Dès lors que vous remplissez les conditions de ressources en vigueur, cette aide de 277 euros vous est automatiquement envoyée par format papier ou dématérialisé.

Le chèque est nominatif…

Il s’agit d’un chèque nominatif, soit un chèque libellé au nom de la personne bénéficiaire. Autrement dit, seul le bénéficiaire nommé peut l’encaisser.

Le montant de ce coup de pouce dépend des ressources ainsi que de la composition du foyer éligible. Selon leurs ressources, les retraités peuvent prétendre entre 48 euros à 277 euros de chèque énergie.

Avec quoi peut-on dépenser cette aide financière ?

Cette aide peut servir à régler vos factures d’énergie ou de combustible (électricité, gaz naturel, fioul domestique, bois, etc.). De même que vos charges de chauffage incluses dans votre redevance pour les personnes résidant dans un logement-foyer conventionnel APL (foyer de jeunes travailleurs, résidence pour personnes âgées…).

Elle peut aussi financer des travaux de rénovation énergétique à l’instar de l’isolation des fenêtres, des murs ou encore de la toiture. Il est à noter que seuls ceux figurant dans la liste des dépenses éligibles et réalisés par un professionnel certifié « Reconnu garant de l’environnement » (RGE) y sont éligibles.

En cas de déménagement, vous n’aurez pas à payer les frais de mise en service de votre contrat. Même s’il y a incident de paiement, votre puissance électrique est maintenue durant toute la période de trêve hivernale.

Par ailleurs, vous avez droit à une réduction des frais d’intervention en cas d’impayés grâce au chèque énergie (réduction de puissance ou suspension d’alimentation). Les foyers éligibles peuvent aussi profiter d’une exonération des frais de rejet de paiement.

« La loi de finances pour 2024 prévoit dans son article 231 la possibilité pour les locataires de logement HLM d’utiliser le chèque énergie pour payer leurs charges de chauffage auprès de leur bailleur« , précise le site energie-info.fr.

Quel retraité peut y avoir droit ?

Si le montant de votre chèque énergie dépasse votre prochaine facture, le restant sera systématiquement déduit de votre facture suivante.

Tout retraité remplissant les conditions de ressources, soit un revenu fiscal de référence inférieur au plafond de 11 000 € par unité de consommation.

Tag:
Partager cet article