Free : ce couple paie l’abonnement d’une inconnue pendant des mois, récit de leur mésaventure

Durée de lecture : 4 minutes
Free : ce couple paie l'abonnement d'une inconnue pendant des mois, récit de leur mésaventure !-© Pinterest

Attention à ce bug qui vous fait payer l’abonnement Free d’un autre client ! C’est ce qui est arrivé à Raymonde et Gérard Guégan. Ce couple de Vannes (Morbihan) se bat aujourd’hui pour se faire rembourser. Retour sur leur récit.

Free : un couple piégé par un abonnement fantôme pendant un an ! Il paie l’abonnement d’une inconnue pendant des mois, récit de leur mésaventure

Ils ont payé l’abonnement mensuel d’une inconnue à l’opérateur Free pendant toute l’année 2023. Ils tentent depuis fin 2023 de faire réparer le préjudice auprès de la société… Mais en vain.

« Je voyais passer depuis quelque temps quatre prélèvements mensuels de notre opérateur Free. C’est arrivé une fois, deux fois, trois fois. Ça a fini par m’interpeller», raconte Raymonde au quotidien régional Ouest-France.

« J’ai pointé toute l’année 2023 et il y avait un mandat de prélèvement douteux d’une quinzaine d’euros par mois, les trois premiers mois, puis de 9,99 euros», se souvient Gérard. Face à cette situation ubuesque, Gérard et son épouse décident de se rendre dans une boutique Free afin de trouver une solution.

«On souhaite être remboursés de ces 138 euros »,

Là, un conseiller leur recommande d’envoyer un courrier recommandé à l’opérateur, accompagné de tous leurs relevés bancaires attestant les prélèvements indus. Le 16 décembre 2023, le couple s’empresse de suivre ce conseil, espérant enfin mettre un terme à ce malentendu.

«On souhaite être remboursés de ces 138 euros. Ce n’est pas une grosse somme mais c’est une question de principe», estime le mari. Depuis quatre mois, le couple multiplie les démarches : courriers recommandés avec pièces jointes, visites en boutique Free (plus de dix), échanges sur WhatsApp…

«On se bat contre des moulins à vent avec une grosse boîte comme ça. On est prêts à taper à toutes les portes»

Malgré leurs efforts, ils n’ont reçu aucune réponse satisfaisante de la part de l’opérateur. Le 12 mars, le médiateur Free a même jugé leur requête «non recevable», une décision que les époux contestent avec véhémence.

«C’est de la fatigue et du stress, confie le couple. On se bat contre des moulins à vent avec une grosse boîte comme ça. On est prêts à taper à toutes les portes», poursuivent les époux.

Qu’en est-il de la femme qui a profité de cette erreur administrative ?

Pour ce qui est de la femme ayant «bénéficié» de cette erreur administrative, elle indique n’avoir jamais remarqué l’absence de prélèvement sur ses comptes. Pour sa part, c’est à Free «d’assumer sa bêtise».

Tag:
Partager cet article