Allocation veuvage : combien pouvez-vous toucher et quelles sont les conditions ?

Durée de lecture : 4 minutes
Allocation veuvage : combien pouvez-vous toucher et quelles sont les conditions ?-© Shutterstock

Qui ont droit à l’allocation veuvage, quelles conditions remplir ? A quel montant pouvez vous prétendre ? On vous fait le point sur le sujet.

A qui s’adresse la pension de veuvage ?

Cette aide financière est versée chaque mois au conjoint survivant d’un salarié qui ne peut prétendre à une pension de réversion.

L’objectif de l’allocation veuvage consiste notamment à « compenser le versement tardif de cette pension de réversion ». Sa durée de versement s’étale sur « deux ans maximum ou jusqu’à 55 ans si le conjoint survivant est âgé de 50 ans » à la date de sa mort.

Allocation veuvage : combien pouvez-vous toucher et quelles sont les conditions ?

Pour être éligible à cette aide versée par la Sécurité sociale ou la Mutuelle Sociale Agricole (MSA), les personnes ayant perdu leur conjoint doit avoir moins de 55 ans ; habiter en France et être célibataire.

Par ailleurs, ces personnes doivent « disposer de revenus inférieurs à un certain montant mensuel déterminé d’après une moyenne calculée sur les trois derniers mois civils précédant la demande », relaie le magazine Capital.

Notez que si le conjoint survivant possède une nationalité étrangère, il peut y prétendre tout en habitant dans un autre pays « si celui-ci a signé une convention de Sécurité sociale avec la France », souligne le magazine économique.

L’allocation veuvage ne bénéficie qu’aux seuls conjoints mariés. En d’autres termes, les « conjoints divorcés, remariés, pacsés ou vivant en concubinage » n’y ont pas droit.

La seule condition portant sur le conjoint décédé réside au seul fait que le défunt aurait dû avoir « cotisé au moins trois mois, de manière continue ou non, à l’assurance vieillesse l’année précédant son décès ».

Où faire la demande de cette aide de la Sécurité sociale ou de la Mutuelle Sociale Agricole ?

Pour demander l’allocation veuvage, adressez-vous à la caisse de retraite de votre conjoint décédé. Assurez-vous toutefois de faire la démarche « dans les deux ans suivant le premier jour du mois du décès ».

Le plafond de ressources à ne pas dépasser pour toucher la pension de veuvage s’élève à 2 616,8250 € par trimestre, soit donc 872,2750 € par mois.

Combien pouvez-vous toucher selon votre situation ?

A quel montant net pourrez-vous prétendre avec l’allocation veuvage ? 697,82 € net mensuel en 2024. Notez toutefois qu’il est possible que ce montant soit réduit selon les ressources du conjoint survivant.

Si votre allocation veuvage et vos autres ressources excèdent le plafond de ressources fixé, le montant de cette aide est raboté de sorte à ce que le total ne dépasse pas le maximum autorisé.

Partager cet article
Laisser un commentaire