Retraités : ces grands changements encore peu connus de 2024

Durée de lecture : 5 minutes
Retraités : ces grands changements encore peu connus de 2024 !-© iStock

Revalorisation du minimum contributif, hausse du plafond annuel de la Sécurité sociale…L’année 2024 s’annonce pleine de bouleversements pour les retraités.

Le plafond de la sécurité sociale augmente de 5,4 % en 2024

À chaque nouvelle année, le premier janvier, le plafond de la Sécurité sociale est revalorisé en fonction de l’évolution des salaires.

Ce montant sert de base de calcul pour de nombreuses prestations sociales telles que les indemnités journalières pour maladie ou de maternité, les pensions d’invalidité, les retraites, etc.

Pour 2024, en effet, selon un arrêté publié au Journal officiel le 29 décembre 2023, le plafond mensuel de la Sécurité sociale est en hausse de 5,4 %. Son montant passe ainsi à 3 864 euros, contre 3 666 euros au cours de l’année précédente.

PASS 2024 : découvrez les montants actualisés suite à la revalorisation

À titre de rappel rappel, le PASS avait connu une hausse de 6,9 % n 2023 après trois longues années de stabilité. Pour l’année 2024, il affiche les valeurs suivantes :

Période Montant revalorisé du PASS en 2024
Annuelle 46 368 euros
Trimestrielle 11 592 euros
Mensuelle 3 864 euros
Hebdomadaire 892  euros
Journalière 213 euros
Horaire 29 euros

Source : service-public.fr

Le PASS : un indicateur déterminant pour vos droits et obligations

Notez bien que l’augmentation du PASS est basée sur l’évolution du salaire moyen par tête (SMPT) de l’année précédente (N-1).

Comme il a été mentionné plus haut, il est également utilisé un élément référentiel pour déterminer le montant maximal de diverses prestations sociales, notamment :

  • Les pensions d’invalidité.
  • Les indemnités journalières pour accident du travail, pour maladie, maternité et paternité.
  • Les pensions d’assurance vieillesse du régime général.

Pour les employeurs, le même PASS sert également à calculer :

  • Les seuils d’exonération fiscale et sociale des indemnités de rupture.
  • Les cotisations sociales sur le salaire, le chômage, l’assurance vieillesse et les régimes complémentaires de retraite.
  • La contribution au fonds national d’aide au logement.
  • Les indemnités liées aux stages en entreprise des étudiants.

Retraités : cette revalorisation du minimum contributif très attendue

Cette année encore, en 2024, le minimum contributif a été revalorisé de 3,4% à partir du 1er janvier. Une excellente nouvelle pour les quelque 5 millions de retraités français ayant cotisé une carrière complète.

Mico de Base / Majoré Augmentation  Montant mensuel revalorisé Conditions
Minimum Contributif de Base (Mico) + 25 euros 733,03 euros Retraite à taux plein
Minimum Contributif Majoré (Mico Majoré) + 30 euros 876,13 euros 120 trimestres cotisés

Même si ces augmentations peuvent être utiles pour soutenir le pouvoir d’achat des retraités, elles restent largement insuffisantes compte tenu de l’inflation presque généralisée, notamment la hausse des prix des produits alimentaires et de l’énergie, pour ne citer que ces exemples.

Partager cet article