Nouveau moteur à eau : vers la fin des véhicules électriques ?

Durée de lecture : 4 minutes
Nouveau moteur à eau : vers la fin des véhicules électriques ? -© iStock

L’idée d’un moteur à eau, qui fonctionne uniquement avec de l’eau, menaçant ainsi les véhicules électriques envahit tous les réseaux sociaux. Mais est-ce un mythe ou une réalité ? La réponse dans les prochaines lignes…

Un moteur fonctionnant entièrement avec l’eau du robinet ?

Les publications sur les réseaux sociaux prétendant la construction d’un nouveau moteur à eau sont fausses et basées sur des informations erronées.

Sur la base des connaissances scientifiques conventionnelles actuelles, l’idée même d’un moteur fonctionnant entièrement avec l’eau du robinet est tout simplement impossible.

En effet, « l’eau », connue sous le symbole H2O, est une molécule stable composée d’hydrogène et d’oxygène. Un « combustible », par contre, est une substance capable de produire de l’énergie par un processus chimique appelé « combustion ».

Or, l’eau en soi est un élément déjà oxydé, elle n’a donc plus d’énergie à libérer. Ce qui la différencie des carburants traditionnels tels que l’essence ou le gasoil.

Il faut dire plutôt « moteur à hydrogène »…

Par ailleurs, l’eau pourrait être utilisée comme un moyen de stocker de l’hydrogène. Celui-ci peut ensuite être utilisé comme carburant dans des moteurs à combustion interne ou dans des piles à combustible pour produire de l’électricité.

Cependant, cela nécessite toujours un processus pour extraire l’hydrogène de l’eau, ce qui implique souvent l’utilisation d’une source d’énergie externe. Ceci contredit l’affirmation selon laquelle les moteurs à hydrogène sont respectueux de l’environnement avec zéro émission de carbone.

Comment fonctionne le moteur à combustion à hydrogène d’AVL Racetech qui fait la une des actualités ?

Le principe de fonctionnement du moteur à combustion à hydrogène développé par le groupe AVL Racetech est simple :

  • L’hydrogène est stocké dans un réservoir sous haute pression.
  • Puis il est injecté dans le moteur, mélangé à l’air.
  • Un système d’allumage crée ensuite une étincelle qui enflamme le mélange.
  • La combustion de l’hydrogène produit ainsi de l’énergie qui fait tourner le moteur.

Et le « moteur à eau Chambrin » ?

Le « moteur à eau Chambrin » est un système inventé dans les années 1970 par un célèbre garagiste normand appelé Jean Chambrin.

Ce technicien prétendait avoir mis au point un moteur capable de fonctionner uniquement avec de l’eau, sans utiliser ni essence ni un autre combustible.

Mais en analysant de près, il s’est avéré que le système développé par Chambrin n’était pas un véritable moteur qui marche uniquement avec de l’eau plate.

En réalité, il s’agissait d’un moteur à essence modifié qui fonctionnait avec un mélange d’eau et d’alcool.

Partager cet article