Découvrez ces solutions naturelles qui aident à arrêter de fumer, alternatives plus saines

Durée de lecture : 5 minutes
Découvrez ces solutions naturelles qui aident à arrêter de fumer, alternatives plus saines !-© Shutterstock

Explorez nos alternatives naturelles et arrêtez de fumer dès aujourd’hui pour une vie sans tabac. Cliquez ici pour des conseils pratiques.

Découvrez ces solutions naturelles qui aident à arrêter de fumer, alternatives plus saines

Le fléau du tabagisme ronge encore notre société, mais des solutions existent. Loin des méthodes traditionnelles souvent contraignantes, sachez qu’il existe bel et bien des alternatives naturelles efficaces conduisant vers le sevrage.

Plantes aux vertus insoupçonnées, huiles essentielles aux arômes apaisants, et bien d’autres trésors de la nature s’avèrent des indispensables dans ce rude combat. Découvrez, dans cet article, un panel d’alternatives naturelles pour dire adieu à la cigarette.

Huiles essentielles.

L’aromathérapie se présente comme une alternative douce et naturelle pour accompagner le sevrage tabagique. Elle mise sur les vertus relaxantes des huiles essentielles comme la lavande, le romarin, ou la menthe poivrée pour atténuer les envies de nicotine.

Diffusées dans l’air ambiant ou appliquées sur la peau ( tempes, poignets ou la plante des pieds) ces huiles essentielles deviennent des compagnons précieux pour gérer les moments de stress, ces déclencheurs sournois qui incitent à la cigarette. Elles favorisent la détente et réduisent l’anxiété, deux ennemis jurés du sevrage.

Tisanes.

Les tisanes détendent également le corps et l’esprit de par leurs effets calmants. Prendre une tisane peut remplacer l’envie de fumer.

La mélisse, aux propriétés calmantes, apaise les tensions et favorise la relaxation. La camomille, aux vertus relaxantes, combat l’anxiété. Quant à la valériane, ses effets sédatifs favorisent un sommeil réparateur, allié essentiel d’un sevrage réussi.

Sport et arrêt de tabac.

L’arrêt du tabac s’accompagnant souvent d’une panoplie de symptômes désagréables à l’instar de l’irritabilité, troubles du sommeil, anxiété, etc…. L’activité physique agit comme un bouclier contre ces effets secondaires. Elle réduit non seulement leur intensité mais aussi leur durée.

En effet, l’exercice stimule la production d’endorphines, hormones aux propriétés analgésiques et euphorisantes, qui procurent une sensation de bien-être et apaisent les tensions.

En se focalisant sur l’effort physique, le cerveau se recentre sur le corps et ses sensations, faisant ainsi oublier l’intensité des envies de nicotine.

De plus, l’exercice favorise la libération de dopamine, un neurotransmetteur impliqué dans le système de récompense, procurant une sensation de plaisir identique à celle procurée par la cigarette.

Techniques de respiration, alimentation et autres.

Les techniques de respiration sont parfaites pour gérer les pulsions et l’anxiété liées au sevrage tabagique. L’alimentation y joue également un rôle primordial. Privilégiez les aliments riches en antioxydants (fruits et les légumes) pour détoxifier le corps. Un apport suffisant d’eau réduit par ailleurs l’envie de fumer.

Le soutien familial est tout aussi important. Il est également possible de recourir aux fameux pods pré-remplis. Ces puffs rechargeables peuvent procurer une expérience similaire au tabagisme sans les inconvénients.

Partager cet article