« C’est terrible » : une ex-star de TF1 se plaint de sa retraite

Durée de lecture : 4 minutes
"C'est terrible" : une ex-star de TF1 se plaint de sa retraite !-© TF1

En dévoilant publiquement le montant de sa pension, cette ancienne star de la première chaîne privée n’a pas manqué de surprendre lorsqu’on sait que ce n’est pas tout le monde qui a quand même le privilège de percevoir une telle somme au moment de la retraite. Mais il a ses raisons de se plaindre…

Un éminent journaliste de TF1 connu du grand public avec le « Club Sciences »

C’est certainement l’une des figures les plus connues du PAF. Chez TF1, il faisait partie d’une classe de journalistes la plus recherchée.

Spécialisé dans les actualités scientifiques, il faisait le beau jour des fidèles téléspectateurs de la chaîne privée aux côtés de Dorothée pour animer le « Club Sciences ». Vous l’aurez compris, il s’agit en effet de Michel Chevalet.

Faisant partie de la génération des soixante-dix-arts, le journaliste scientifique, âgé aujourd’hui de 84 ans, a pris sa retraite il y a près de 14 ans de cela.

En arrêtant ses activités professionnelles en 2010, il a décidé de retrouver ses fans en laçant, dix ans plus tard, en 2020, sa propre chaîne YouTube baptisée : « Comment ça marche par Michel Chevalet« .

Une retraite confortable par rapport à la majorité…

De passage sur le plateau de l’émission Chez Jordan le mardi 30 avril 2024, Michel Chevalet était revenu sur sa vie de retraité.

Comme tous les invités de Jordan De Luxe, l’ex-star de TF1 n’a pas échappé à la traditionnelle question sur le montant exact de sa pension de retraite.

Face à l’ingéniosité de l’homme au nœud papillon, Michel Chevalet se retrouvait dans l’obligation de dévoiler ce qu’il perçoit réellement.

« On n’en a jamais assez »

Payé entre 4 000 euros et 5 000 euros, une retraite plutôt confortable par rapport à la grande majorité des Français, le journaliste ne voyait pas les choses sous cet angle.

Pour Michel Chevalet, par rapport à son style de vie, ce montant est loin d’être suffisant.  « On n’en a jamais assez », affirmait-il d’ailleurs.

« On vit normalement et bien par rapport à ce qu’ont les gens ! C’est terrible ! »

Et d’ajouter : « On vit normalement et bien par rapport à ce qu’ont les gens ! C’est terrible ! » Mais n’ayant plus le choix, l’animateur tente d’ajuster ses besoins avec la réalité.

« On met la pédale douce, ce qui est normal. Il faut réapprendre autrement », a-t-il fait bien mention avec une note de philosophie.

Michel Chevalet est bien conscient qu’on est très loin de la belle époque des années 70 où il touchait un salaire assez confortable.

Partager cet article
Laisser un commentaire