Cette astuce que tout automobiliste doit connaître pour déduire les amendes de leurs impôts

Durée de lecture : 4 minutes
Cette astuce que tout automobiliste doit connaître pour déduire les amendes de leurs impôts !-© iStock

Cette astuce que tout contribuable propriétaire de voiture devrait avoir en tête pour payer moins d’impôts. On vous aide à y voir plus clair.

Dates butoirs par département et par zone pour remplir sa déclaration d’impôts 2024.

« Comme chaque année, le mois d’avril marque le début de la campagne de déclaration des revenus, lors de laquelle tous les contribuables doivent remplir leur déclaration« , souligne ce mi-avril, le site du Ministère de l’Economie.

La campagne 2024 pour la déclaration de revenus 2023 a débuté le 11 avril dernier.

Le service de déclaration en ligne ouvre jusqu’aux dates limites établies par département et par zone. Pour déclarer vos revenus, rendez-vous dans votre espace « particulier » sur impots.gouv.fr et suivez le guide.

« La date limite de dépôt des déclarations de revenus version papier est fixée au 21 mai 2024 à 23h59 (y compris pour les Français résidents à l’étranger), le cachet de la Poste faisant foi », rappelle Bercy sur son site.

Les dates limites de déclaration pour les trois zones :
Vous résidez dans le département numéroté : La date limite de déclaration en ligne est fixée au :
départements n°01 à 19 (zone 1) et non-résidents 23 mai 2024 à 23h59
départements n°20 à 54 (zone 2) 30 mai 2024 à 23h59
départements n°55 à 976 (zone 3) 6 juin 2024 à 23h59

Source : economie.gouv.fr

Cette astuce que tout automobiliste doit connaître pour déduire les amendes de leurs impôts

Tous les contribuables essaient pour l’heure d’optimiser la note fiscale. Pour cela, toute astuce est bonne à prendre dès lors qu’elle permet de faire baisser la facture. En voici une qui pourrait vous intéresser.

Le saviez-vous ? La loi MAPTAM mise en place depuis 2018 permet au forfait post-stationnement d’être déduits des impôts. Ladite loi consiste selon Auto Journal, « à dépénaliser et décentraliser le stationnement payant en France ».

Dès lors, les amendes peuvent varier en fonction des communes, contrairement à l’amende pénale qui était fixée à 17 €.

Autre point surprenant : le montant de la prune reçue par un conducteur qui s’est mal garé est, sous certaines conditions, fiscalement déductible.

En effet, on ne peut pas vraiment parler d’amende réelle, mais plutôt  d’une rétribution, soit une sorte de « sanction applicable lorsque vous n’avez pas acheté un ticket de parking ». 

Qui peut en bénéficier ?

Seules les personnes qui ont choisi les frais réels peuvent réellement en profiter.

De ce fait, l’ensemble des dépenses liées aux frais professionnels et à titre privé de leur voiture entre dans la catégorie des frais dans les impôts : frais d’entretien, frais de péage, carburant voire le paiement des forfait post-stationnement.

Seul bémol !

Préparez-vous à fournir les justificatifs pour tous les frais réels déclarés.

Partager cet article
Laisser un commentaire