Retraite anticipée pour carrière longue : les conditions à remplir, un expert vous décrypte tout

Durée de lecture : 5 minutes
© Retraite anticipée pour carrière longue : les conditions à remplir, un expert vous décrypte tout

Quelles sont les règles à connaître pour pouvoir jouir de la retraite anticipée pour carrière longue ? On vous fait le point sur les critères recquis.

Qui peut prétendre à la retraite anticipée pour carrière longue ?

Comme précisé sur le site du service public, « si vous avez commencé à travailler jeune, vous pouvez partir à la retraite avant l’âge de départ minimum normal si vous justifiez d’une certaine durée d’assurance cotisée (tous régimes confondus) ».

Si vous remplissez toutes les conditions, vous pouvez alors, à partir de votre espace personnel, effectuer « une demande unique de retraite valable auprès de l’ensemble de vos régimes de retraite », peut-on y lire.

Et surtout « n’arrêtez pas de travailler avant d’avoir obtenu confirmation de votre situation auprès de vos autres régimes de retraite de base et complémentaire« , recommande le site de l’administration française.

Retraite anticipée pour carrière longue : les conditions à remplir, un expert vous décrypte tout

Pour profiter de ce dispositif, deux conditions cumulatives sont à remplir.

Il faut d’une part « avoir cotisé un certain nombre de trimestres en début d’activité (avant la fin de l’année de ses 16, 18, 20 ou 21 ans) » et d’autre part, « totaliser un certain nombre de trimestres cotisés ou réputés cotisés, à compter de 58, 60, 62 ou 63 ans en fonction de la date de début d’activité », précise Sapiendo, plateforme innovante de conseil retraite.

Pour être éligible à la retraite anticipée pour carrière longue, il faut au moins « cotisé 5 trimestres avant la fin de l’année civile de son 16e, 18e, 20e ou 21e anniversaire.

Pour les « personnes nées entre le 1er octobre et le 31 décembre », seuls 4 trimestres suffisent.

Quels trimestres entrent en compte ?

Tous les trimestres validés n’entrent effectivement pas dans le calcul des trimestres retenus pour un départ pour carrière longue.

La réglementation tolère toutefois la prise en compte de certains trimestres assimilés cotisés, soit

  • 4 trimestres pour congé maladie, et accident du travail,
  • 4 trimestres de service militaire,
  • 4 trimestres de chômage indemnisé,
  • L’intégralité des trimestres de congé maternité,
  • 2 trimestres d’invalidité,
  • L’ensemble des trimestres du dispositif « compte pénibilité »
  • 4 trimestres au titre de l’AVPF ou de l’AVA
  • 4 trimestres d’apprentissage au titre des versements et régularisations pour la retraite.

En résumé,…

En gros, il existe quatre types de départ anticipé pour longue carrière.

5 ou 4 trimestres cotisés avant la fin de vos : Âge à partir duquel il vous sera possible de partir : Nombre de trimestres cotisés ou réputés cotisés requis :
16 ans 58 ans Pour les générations de 1961 à 1964, entre 169 et 171 trimestres.

 

A partir de la génération 1965, 172 trimestres (soit 43 annuités).

18 ans 60 ans
20 ans Entre 60 et 62 ans selon les générations

62 ans à partir de la génération née en 1970

21 ans 63 ans

Partager cet article
Laisser un commentaire