Livret A, PER, PEL… Ne ratez pas ce courrier de votre banque, sinon vous risquez un contrôle fiscal !

Durée de lecture : 4 minutes
Livret A, PER, PEL... Ne ratez pas ce courrier de votre banque, sinon vous risquez un contrôle fiscal !-© Shutterstock

Si vous détenez des livrets d’épargne ou autres placements financiers, vous devez absolument surveiller l’arrivée de ce courrier important. Le risque est gros ! En effet, vous risquez d’attirer les foudres du fisc… On vous aide à y voir plus clair à travers les prochaines lignes de cet article.

Livret A, PER, PEL… Ne ratez pas ce courrier de votre banque, sinon vous risquez un contrôle fiscal !

Le saviez-vous ? La Direction générale des finances publiques passe au crible toutes les sommes placées sur vos produits d’épargne et placements financiers. La DGFiP s’intéresse particulièrement sur les intérêts qu’elles génèrent.

En marge de l’ouverture de la déclaration de revenus 2023, tous les contribuables concernés auraient déjà dû recevoir un document important de la part de leurs établissements bancaires.

Le document à guetter dans votre boîte aux lettres n’est autre que l’Imprimé Fiscal Unique (connu aussi par son abréviation IFU).

Qu’est-ce que l’Imprimé Fiscal Unique ? 

« Il sert à récapituler l’ensemble des revenus de capitaux mobiliers versés et l’ensemble des opérations sur valeurs mobilières effectuées » durant l’année précédente. « L’imprimé fiscal unique est à souscrire par l’établissement payeur », précise le site du service public.

Qui sont concernés par ce courrier ?

Comment savoir si vous êtes concerné ou pas ? Si durant l’année 2023, vous étiez titulaire d’un ou de plusieurs produits de placement (livrets bancaires (hors livrets défiscalisés), comptes à terme, d’obligations, parts de fonds d’investissement, plans d’épargne-retraite, de parts sociales ou d’actions détenues dans un PEA ou un compte-titres, plans épargne logement (PEL) et Comptes épargne logement (CEL)) et que ces comptes vous ont permis de produire des intérêts, des dividendes, des plus ou moins-values, alors vous auriez dû recevoir l’IFU.

Chaque année, votre banque et/ou votre assureur vous adresse l’imprimé fiscal unique, document très utile pour votre déclaration d’impôt.

Rassurez-vous : vous n’avez aucunement besoin de le demander.

Si vous détenez de nombreux comptes ouverts auprès de plusieurs banques, vous recevrez alors autant d’IFU que d’établissements.

Quel est réellement l’intérêt de l’IFU ?

Dans tous les cas, il doit arriver “dans un délai compatible avec la date de souscription de votre déclaration d’ensemble des revenus”, précise le site macsf.fr.

Il va surtout « vous permettre de vérifier que les données pré-renseignées sur votre déclaration de revenus correspondent bien à la somme des montants communiqués par chaque établissement ».

Pour faciliter cette vérification, l’IFU doit d’ores et déjà affiché « les données dans des cases dont les noms correspondent aux noms des cases figurant sur votre déclaration de revenus« . En cas d’erreur, vous n’avez qu’à « saisir le montant exact. »

Prenez toutes les précautions pour éviter tout contrôle fiscal.

Partager cet article
Laisser un commentaire