Livret A : cette bonne nouvelle qui va faire le bonheur des épargnants en 2024

Durée de lecture : 4 minutes
Livret A : cette bonne nouvelle qui va faire le bonheur des épargnants en 2024 !-© Getty images

Le point sur cette très bonne nouvelle concernant les 56 millions détenteurs du Livret A. Il y a de la joie dans l’air ! Et cela se comprend ! On vous en dit plus dans les prochaines lignes de cet article.

Une grande première depuis 2020.

La baisse de l’inflation fait que le rendement réel du Livret A devienne positif, ce qui attire davantage les épargnants. Le Livret A dont le taux est gelé à 3% net jusqu’en 2025- constitue pour l’heure une valeur sûre pour les Français

Comme rappelé dans les colonnes du journal économique Les Echos, le rendement réel de ce placement préféré des Français « est redevenu positif pour la toute première fois depuis 2020″.

Il devrait rester comme tel jusqu’au 1er février 2025 sauf événements extérieurs, prévoit le courtier Empruntis.

Livret A : cette bonne nouvelle qui va faire le bonheur des épargnants en 2024

Force est en effet de constater que le Livret A rapporte aujourd’hui « plus que l’inflation ». En avril, elle a descendu à 2,2% sur un an, contre 2,3% en mars et 2,9% en février.

Le gouvernement table sur une inflation d’environ 2% d’ici la fin d’année.

Durant tout ce temps, comme promis par Bercy, le taux d’intérêt du Livret A reste à 3%. Après déduction de l’inflation, « le rendement réel du Livret A, est positif de 0,8 point », précise le site MoneyVox.

Il monte même à « 0,9 point si l’on tient compte de l’inflation hors tabac ». Ce dernier étant « l’indicateur utilisé dans la formule de calcul » établissant le taux du Livret A.

Rappelons que ce rendement n’était que de + 0,3 point en février. Comme vous pouvez le voir, il progresse au fil des mois.

Cette idée reçue qui concerne (presque) tous les épargnants

Si les particuliers ont toujours pensé que le Livret A protégeait leurs économies contre l’inflation, c’est loin d’être le cas, du moins les années précédentes.

En 2023 par exemple, il y a eu une « perte nette de 2 points de pouvoir d’achat pour l’argent placé sur le Livret A« . « L’inflation moyenne était de 4,9% et le taux moyen du Livret A de 2,9% ».

Ces 12 millions de Français réellement protégés d’une perte de pouvoir d’achat grâce au LEP

D’ailleurs, ce n’est pas tant la mission du Livret A de protéger l’épargne de précaution des foyers de la hausse de prix, contrairement au Livret d’épargne populaire (LEP) qui profite désormais à plus de 12 millions.

Si l’épargne de précaution des Français subissait une perte de pouvoir d’achat depuis trois ans, la donne a changé cette année.

Partager cet article
Laisser un commentaire