Le saviez-vous ? Ces célèbres eaux en bouteille sont contaminées, n’en buvez surtout pas !

Durée de lecture : 5 minutes
Le saviez-vous ? Ces célèbres eaux en bouteille sont contaminées, n'en buvez surtout pas !-© iStock

La contamination de l’eau commercialisée par des grandes marques est un fait indéniable, mais sous-estimé. Selon une étude réalisée par l’association Agir pour l’Environnement, 78% des bouteilles les plus consommées des Français contiennent des microparticules de plastique. Une substance dangereuse pour la santé.

« Nous buvons du plastique »

En analysant les résultats de ses études, le premier constat de l’association Agir pour l’Environnement est de dire que « Nous buvons [tous] du plastique« .

Contrairement à ce que l’on pourrait penser en choisissant nos bouteilles d’eau, ce sont les plus populaires qui sont les plus concernées.

Parmi les marques les plus vendues sur le marché, on trouve Badoit, Cristalline, Carrefour (Source Montclar), Evian (bouteille 100% recyclée en 0,50 cl et 1 litre), Perrier (bouteille bleue), Vittel (1 litre et Vittel Kids en 0,33 cl) et Volvic.

En effet, sur les neuf (9) marques analysées, sept (7) d’entre elles contiennent, sans surprise, jusqu’à 121 microplastiques.

Les deux marques qui ont fait exception…

Seules deux bouteilles, comme il a été mentionné plus haut, ont fait figure d’exception. Il s’agit de Volvic et de Carrefour Source Montclar.

En d’autres termes, l’association n’a relevé aucune trace de microplastiques pendant toute la durée de l’étude.

Cependant, cela ne doit pas servir de garantie puisque cette expérience n’a pas tenu compte de la date de fabrication de ces bouteilles.

De plus, l’association n’a pas examiné les nanoparticules de plastique ( mais une étude récente a revelé que certaines bouteilles d’eau renferments 100 fois plus de nanoplastiques que l’on pensait, NDLR).

D’où la nécessité de rester prudent quant au choix des marques de bouteilles d’eau à consommer.

La bouteille qui a battu le record de la contamination

La bouteille la plus contaminée sur les neuf étudiées est sans doute celle dont on s’attendait le moins. Il s’agit de Vittel Kids. Cette dernière contient 121 particules par litre pour la bouteille de 33 cl.

« À raison d’une moyenne de 131 litres d’eau embouteillée consommée par an, un enfant est donc susceptible d’ingérer, pour ce simple usage, près de 16 000 microparticules de plastique chaque année« , détaille l’association.

Les plastiques incriminées regroupent le Polypropylène, le Polyéthylène ainsi que le Polyéthylène Terephtalate. Cela sous-entend que la contamination a lieu via le bouchon ou la bouteille, lors de sa dégradation.

Quels risques pour la santé ?

Lorsqu’elles sont « soumises à de fortes chaleurs et à la lumière, ces bouteilles d’eau pourraient rejeter des quantités de microplastiques encore plus importantes« , ajoute l’association.

« Parce que l’on manque de preuves scientifiques quant aux dangers de la consommation de ces microparticules, il est bien difficile de donner une ligne de conduite, d’autant que les eaux minérales présentent un intérêt pour la santé de nombreuses personnes« , indique le Dr. Monique Quillard, médecin généraliste.

« Mais par principe de précaution, conclut-elle, je recommande toutefois d’éviter les eaux en bouteille ‘riches’ en microparticules, épinglées dans cette étude« .

Partager cet article
Laisser un commentaire