Attention automobilistes : ces voitures ne pourront plus rouler sans ces dispositifs

Durée de lecture : 4 minutes
Attention automobilistes : ces voitures ne pourront plus rouler sans ces dispositifs !-© iStock

Pour pouvoir continuer à rouler, ces véhicules devront obligatoirement s’équiper de ces nouveaux dispositifs.

Objectif affiché de la Commission européenne…

Huit nouveaux équipements de sécurité sont en effet désormais obligatoires pour toutes les voitures neuves qui sont vendues sur le marché européen. La mesure entre en application dès ce mois de juillet.

Ces technologies de pointe font partie du “paquet sécurité routière” de la Commission européenne, qui entend atteindre l’objectif de « zéro mort sur les routes de l’Union européenne d’ici à 2050″.

À moyen terme, l’objectif est « de réduire de moitié le nombre de décès et de blessés graves d’ici à 2030 ».

Attention automobilistes : ces voitures ne pourront plus rouler sans ces dispositifs obligatoires.

Depuis le 8 juillet 2024, « toutes les voitures neuves commercialisées en Europe doivent être équipées de plusieurs aides à la conduite« , à savoir le détecteur de somnolence en vue de lutter contre la fatigue au volant, causes très fréquente des accidents mortels.

Ce dispositif surveillera l’état de vigilance de lautomobiliste et lui avertira en cas de signes de fatigue ou de somnolence (mouvements brusques du volant, clignements des yeux, vitesse irrégulière).

Le freinage d’urgence automatique figure aussi parmi la liste de ces équipements obligatoires. L’Automatic Emergency Braking va surtout contribuer à « prévenir les collisions ».

Par ailleurs, il en atténuera la gravité en déclenchant automatiquement le freinage si l’automobiliste ne réagit pas à temps en cas de danger.

L’alerte de franchissement de ligne ou Lane Departure Warning (LDW) avertira le conducteur dès lors que le véhicule tend « à quitter sa voie de circulation sans que le clignotant ait été activé », rapporte CNews.

L’enregistreur de données de route (EDR) ou boîte noire qui enregistrera les actions du chauffeur du véhicule. C’est un peu comme le dispositif utilisé dans l’aviation. Il permet de retracer « ce qu’il s’est passé avant, pendant et après un accident de la route ».

Sans oublier la caméra qui sert à lire les panneaux ou Traffic Sign Recognition (TSR). Placé à l’avant, ce dispositif « analyse les panneaux qui sont présents sur la route ».

Il « retransmet ensuite l’information sur le tableau de bord » juste en face de l’automobiliste.

L’alerte de trafic en marche arrière ou Rear Cross Traffic Alert (RCTA), très appréciée pour les manœuvres de stationnement, vient aussi renforcer les rangs.

Elle sert à alerter « de la présence de piétons ou d’autres obstacles » qui approchent de chaque côté de la voiture lorsqu’elle recule.

Vient ensuite le régulateur de vitesse adaptatif ou Adaptive Cruise Control (ACC) afin de « garder une distance de sécurité avec la voiture qui le précède ».

Et enfin, le pré-équipement pour permettre l’installation d’un éthylotest anti-démarrage.

Partager cet article
Laisser un commentaire