Assurance chômage : quid des nouvelles règles pour les demandeurs d’emploi ?

Durée de lecture : 5 minutes
Assurance chômage : quid des nouvelles règles pour les demandeurs d’emploi ?-© Adobestock

En matière d’assurance chômage, découvrez ce qui attend les demandeurs d’emplois d’ici les prochains mois. Décryptage.

Un taux de chômage stable pour le premier trimestre 2024

Comme relayé dans les colonnes de La Tribune, « 6.000 chômeurs supplémentaires ont été enregistrés au cours du dernier trimestre écoulé, portant leur nombre dans la France entière à 2,3 millions, hors Mayotte ».

Selon l’Insee, « le taux de chômage dans l’Hexagone s’est stabilisé à 7,5% de la population active au premier trimestre 2024″.

Début 2023, il était à 7,1% de la population active, soit « son niveau le plus bas depuis 1982 », est-il rappelé.

« La hausse de l’emploi ne compense pas celle de la population active ».

« On est toujours dans une période de ralentissement du marché du travail » avec un chômage « à un niveau plutôt bas si on regarde sur une longue période », explique auprès de l’AFP Yves Jauneau, chef de la division synthèse et conjoncture du marché du travail de l’institut.

« Sur un an, poursuit l’expert, la hausse de l’emploi ne permet pas tout à fait de compenser la hausse de la population active qui est très dynamique ».

« Avec la réforme des retraites », révèle Yves Jauneau, l’Insee s’attend à « une forte hausse du taux d’activité des seniors dans les dix ans à venir ».

D’ailleurs, la hausse du taux d’emploi est très prononcée chez les 55-64 ans. « Le taux d’emploi gagne 0,7 point de pourcentage en un seul trimestre ».

Cependant, estime Nathalie Chusseau, économiste à l’université de Lille, les créations d’emplois ne parviennent pas à combler « ceux qui sont détruits » pour laquelle « on arrive à une sorte de plateau » à cause d’une « activité économique atone ».

La même étude révèle que le taux de chômage de longue durée est stable à 1,8% de la population active. Le nombre de ces demandeurs d’emploi a baissé de 23.000 en comparaison au dernier trimestre 2023.

Assurance chômage : quid des nouvelles règles pour les demandeurs d’emploi ?

Pour atteindre son objectif de réduire le taux de chômage, le ministère du Travail a annoncé qu’il compte fixer lui-même les nouvelles règles d’indemnisation par le biais d’un « décret de carence ». Ce dernier prendra effet dès le 1er juillet prochain.

L’exécutif entend agir sur les conditions d’affiliation à France Travail. Pour toucher le chômage, « il faudra avoir travaillé neuf (et non plus six) mois sur les deux dernières années ».

En vue de faciliter la vie des entreprises, une nouvelle loi Travail est prévue cet automne pour les PME.

« Les intentions d’embauche à un « très haut niveau » »

« Les intentions d’embauche se maintiennent à un « très haut niveau »« , rassure le ministère du Travail.

Les métiers de l’hôtellerie-restauration (serveurs, cuisiniers…), de l’agriculture ou ceux de l’aide à la personne et du soin figurent parmi les plus recherchés du marché.

Partager cet article
Laisser un commentaire